Des milliers de passionnés d'art et de culture en général ont rejoint Gérard Lhéritier depuis l'apparition de sa société. Le fond d’Aristophil appartenant aux investisseurs provient de l'élargissement progressif de l'imposante collection constituée par le « chasseur de manuscrit ». De Sotheby’s à Christie’s, en passant par des marchés d’art plus discrets, sans oublier les collections privées des collectionneurs attitrés, Aristophil continue à rechercher les pièces d'exception et les opportunités les plus bénéfiques à destination de sa clientèle. La société Aristophil peut garantir l’authenticité des pièces de sa collection et fournit une évaluation fiable à l’avantage de ses clients. En plus de sa passion pour la culture, elle attache aussi énormément d'importance à la quête de l'excellence.

La performance des conseils externes de qualité


La crédibilité de l’expertise de la société repose principalement sur sa culture de la perfection et sur un large réseau de professionnels réputés dans le monde. Aristophil réalise une expertise en amont pour certifier l'authenticité et l'importance d'une pièce. Grâce au savoir-faire de ses équipes de spécialistes issus de divers secteurs, l’acuité de l’expertise d’Aristophil peut couvrir un champ étendu du monde culturel, que ce soit en sciences, en littérature, en histoire, en art... La valeur et l'authenticité d'un manuscrit, d'une lettre ou d'un autographe peuvent être déterminées par l'expertise effectuée par Aristophil qui se base sur des indépendants. Cette expertise se base principalement sur la portée de la pièce dans son milieu et dans l’histoire.

Aristophil




La vitrine d’Aristophil se présente comme un vrai trésor


Dans la collection d’Aristophil, le connaisseur a l'occasion de découvrir de véritables trésors nationaux comme le testament politique de Louis XVI, « Cellulairement » de Verlaine ou le manuscrit de « La Belle et la Bête » de Jean Cocteau. Les nombreux écrits d’André Breton protégés par Aristophil comportent le Manifeste du surréalisme. Cette catégorie comprend des pages préfigurant les traces profondes laissées par ce mouvement dans l’histoire de l’art et dans le domaine culturel en général. Les coffres d’Aristophil disposent également d’œuvres inestimables et inclassables tant leur impact historique, culturel et social est considérable. Assuré à 12 millions d'euros par les Lloyd's, « Les 120 journées de Sodome » du Marquis de Sade incarne tout à fait ce genre de pièces.

Aristophil : Engagement en faveur de la culture


La société Aristophil réaffirme sa contribution à la conservation des écrits et son soutien à l’Institut des Lettres et Manuscrits ainsi qu'aux Musées des Lettres et Manuscrits (MLM) de la métropole parisienne et de la capitale belge, en mettant régulièrement en place divers évènements tels que des expositions ou des journées grand public. Les évènements instaurés par Aristophil ont notamment offert au grand public l'occasion de découvrir les ébauches de la « Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 » au sein du Musée des Lettres et Manuscrits de Paris (VIIe). L'entreprise a en effet organisé des portes ouvertes le 14 juillet 2013, pour commémorer les fêtes républicaines et les 300 ans du document. Afin de communiquer sa passion aux amateurs et aux néophytes, Aristophil fait connaître son trésor auprès d’un public toujours plus vaste. De plus, l'entreprise conçoit différents évènements tels que des expositions ou des journées grand public pour valoriser les biens de sa clientèle et développer sa branche.

Aristophil : La diffusion du patrimoine historique


Avec le « Corpus Scriptural », Aristophil donne à ses clients l'occasion d’investir autrement grâce au domaine artistique et au monde des manuscrits. Dans cette offre, différents clients s'entraident pour acquérir des manuscrits rarissimes et en partagent la propriété. Les propriétés en « indivision » de ses clients sont gardées par Aristophil dans des emplacements tenus secrets et dans ses nombreux établissements. Ainsi, l'entreprise peut conserver ces pièces d’époque dans un climat de protection idéal tout en persévérant dans la valorisation de la culture. Pour le bonheur des connaisseurs souhaitant posséder des archives à titre privé, l'entreprise Aristophil a aussi établi la convention « Amadeus ». Ce type d'achat permet aux inconditionnels d'assembler et de personnaliser leurs propres archives privées sur http://www.aristophil.com/.